Breadcrumbs

Mythes et réalités sur la première relation sexuelle

La perte de la virginité s’accompagne souvent d’une bonne dose d’idées fausses. Il est normal de vous demander si vous êtes vraiment prêt(e), et de vous poser des questions sur les condoms et sur les positions sexuelles. Il est également normal d’être gêné(e) de poser ces questions à vos parents ou même à vos amis. Peu importe qui vous consultez, il est important de discerner le vrai du faux pour acquérir la confiance nécessaire avant votre première relation.

Vérifier les faits

Vous entendez probablement toutes sortes de rumeurs au sujet de la perte de la virginité, dont certaines sont absolument fausses. Et même si vos parents ont probablement de bons conseils à vous prodiguer, il est compréhensible que vous soyez embarrassé(e) de parler de sexualité avec eux. De nos jours, on peut trouver une mine de renseignements en ligne, mais certaines sources ne sont pas fiables. Prenez donc le temps de faire vos recherches, et méfiez-vous des « vérités » que vous lirez dans les forums ou dans certains articles alarmistes.

Q : Quel est le mythe le plus ridicule que vous ayez entendu au sujet de la première relation sexuelle, quand vous étiez plus jeune?

« Je crois que les mythes les plus ridicules qui circulent ont trait aux diverses façons de tomber enceinte ou de prévenir la grossesse. La grossesse est probablement la plus grande peur des adolescentes quand on aborde la sexualité, et il est donc facile de s’emporter. Il y a les rumeurs parfaitement ridicules comme le danger de tomber enceinte simplement au contact ou en se baignant dans une piscine. Le sperme est apparemment invincible! » – Rhiannon

 « Je me souviens de gens qui décrivaient la première pénétration comme un bain de sang rappelant Massacre à la tronçonneuse! Je me souviens d’avoir eu peur d’avoir une relation sexuelle, car j’étais terrifiée à l’idée de provoquer un tel gâchis. » – Naomi

« J’ai entendu que même si c’était la première fois pour les deux partenaires, on pouvait quand même contracter une ITS si on ne portait pas de protection. J’ai aussi entendu que “ça” tomberait si ce n’était pas bien ajusté. » – David

La nervosité est parfaitement normale

Rares sont ceux qui abordent leur première relation sexuelle sans ressentir quelques papillons dans l’estomac, et il est pratiquement certain que votre partenaire aura le trac comme vous. Même si ça vous gêne un peu, exprimez vos sentiments et demandez à votre partenaire d’en faire autant.

Parfois, un léger fou rire est la meilleure façon de libérer la tension. Cela vous aidera tous deux à vous détendre et à vous mettre sur la même longueur d’onde. Et si, à un moment, vous changez d’idée, dites simplement « non ». Personne n’a à vous dicter à quel moment vous devez être prêt(e).

Q : Comment vous sentiez-vous avant votre première relation sexuelle?

« Nerveuse, apeurée, anxieuse, craintive – je crois que je ne ressentais aucune émotion positive, à part un peu d’excitation à l’idée de “devenir adulte”. En gros, j’étais complètement stressée à cause de toutes les histoires d’horreur qui circulaient dans mon entourage. » – Naomi

« Ma première fois a été amusante, mais un peu étrange. Je ne savais pas ce que je faisais, et je pense que mon partenaire ne le savait pas non plus. J’ai pensé que je ne me laisserais plus jamais emporter de la sorte! Toutefois, j’ai recommencé, et après quelques fois, ça s’est amélioré et je me suis sentie plus détendue. » – Oloni

« Je voulais avoir ma première relation avec quelqu’un que j’aimais. J’étais prête à attendre de trouver la bonne personne. C’était toutefois difficile alors que des amis et des camarades de classe se vantaient de ne plus être vierges. La nuit où ça s’est produit, je n’étais pas nerveuse du tout. Nous sortions ensemble depuis quelques mois, et nous étions prêts. Il n’y avait pas de raison d’être nerveuse, car j’étais certaine d’être avec la bonne personne. Nous n’avions aucune raison d’être gênés ou craintifs; c’était totalement naturel. » – Laura

« Comme ce n’était pas planifié, ça a été super quand ça s’est produit. Nous étions tous deux prêts. Il n’y avait pas de pression. » – David

« J’étais très nerveuse, mais comme j’étais un peu plus vieille, je me sentais prête. Ça faisait des années que je me renseignais sur Internet, et je me demandais bien quand ça finirait par arriver. De plus, je connaissais bien mon copain, et je lui faisais entièrement confiance. Il m’a donc mise à l’aise. » – Rhiannon

Des attentes élevées

Que nos parents le veuillent ou non, beaucoup d’entre nous découvrent la sexualité par le cinéma. Les éclairages flatteurs, la musique sensuelle et les orgasmes en apparence parfaitement synchronisés suscitent certainement des attentes très élevées chez les jeunes cinéphiles qui rêvent de sexe. En vérité, il est tout à fait normal que votre première relation sexuelle soit un peu moins glorieuse que les feux d’artifice dont vous rêviez.

Vous pouvez ressentir un certain inconfort, et il est possible que vous n’atteigniez pas l’orgasme du premier coup. Mais vous commencerez à découvrir ce qui vous plaît. Vous gagnerez en confiance, et cela vous permettra d’atteindre progressivement l’extase partagée. Soyez honnête envers votre partenaire : dites-lui ce qui vous procure du plaisir, mais aussi ce qui vous cause de l’inconfort. Le sexe n’est pas un concours de performance; il s’agit plutôt de se donner mutuellement du plaisir.

Q : Croyez-vous que la première relation sexuelle répond généralement aux attentes?

« Non, pas vraiment. Je crois qu’on a énormément d’attentes par rapport à la première relation, mais on ne sait pas vraiment ce qu’on fait. Alors, la plupart du temps, c’est plutôt n’importe quoi! Je pense que la première relation consiste surtout à sortir de sa zone de confort! » – Naomi

« Je crois. Mais ça dépend des attentes qu’on a. Il est préférable de n’avoir aucune attente – juste l’esprit ouvert. » – David

« Pas du tout. Surtout s’il s’agit de la première fois pour les deux partenaires. Ni l’un ni l’autre ne savent quoi faire ou à quoi s’attendre; alors, il y a de bonnes chances que tous deux soient maladroits. Les relations sexuelles s’améliorent certainement avec l’expérience et la confiance. La première fois n’est jamais la meilleure. Mais si on sait l’apprécier, elle n’est peut-être pas la pire non plus! » – Rhiannon

« Je crois vraiment que ça dépend. J’ai attendu d’avoir 18 ans, et ça a répondu à mes attentes. Je savais que ce ne serait pas un feu d’artifice dès le départ, que ce serait une progression naturelle dans notre relation. Ça m’a fait réfléchir d’avoir à consoler quelques amies qui se sont senties un peu manipulées après leur première relation. Une fille que je connais s’est fait coller un surnom méchant par le gars avec qui elle avait couché, et ça l’a suivie pendant des années. Ceux qui se sentent pressés de vivre une expérience sexuelle risquent souvent d’être déçus. » – Laura

Se préparer

Alors, supposons que vous vous sentez prêt(e) à avoir votre première relation sexuelle. Il s’agit d’un moment important. Mais avant de passer à l’acte, il faut penser à un élément très important : la protection. N’évitez pas le sujet, car sinon vous pourriez être tous deux déçus le moment venu.

Soyez pratique : savez-vous qui de vous deux fournira la protection? Savez-vous comment mettre un condom? Ce n’est pas difficile, mais il faut respecter quelques règles essentielles : ne jamais déchirer l’emballage; toujours pincer l’extrémité du condom; et prendre soin de l’enfiler correctement. Il n’est pas inutile de faire un peu de recherche ou même de s’exercer à l’enfiler avant le grand soir.

Q : Avec le recul, feriez-vous les choses différemment aujourd’hui?

« Oui, je recommencerais immédiatement. » – David

 « Pas vraiment, je n’ai aucun regret. J’ai eu ma première relation avec mon premier copain, que je fréquente encore (de façon platonique); nous rigolons bien en repensant à ce moment! » – Naomi

« Je serais plus détendue. Je m’inquiétais trop pour des choses qui ne sont pas vraiment importantes. Les gens en parlent tellement qu’on finit par avoir des attentes exagérées. En réalité, il s’agit simplement d’être relax et d’avoir du plaisir. » – Rhiannon

« Pas vraiment. » – Laura

Apprendre de sa première relation

Que l’expérience ait été parfaitement sereine ou quelque peu tourmentée, il y a lieu d’être optimiste pour la suite des choses : en général, les rapports sexuels s’améliorent avec la pratique. Vous découvrirez rapidement les caresses qui vous propulsent tous deux au septième ciel, de même que les pratiques qui vous mettent plutôt mal à l’aise.

Q : Si vous pouviez revenir dans le passé, quels conseils vous donneriez-vous?

« Ne fais rien avant d’être prête, et ne cède pas à la pression de tes copains. Chacun a sa première relation sexuelle à un âge différent. Si tes amis l’ont déjà fait, ça ne t’oblige pas à te presser. Explore ta sexualité à ton rythme! » – Naomi

 « Je me conseillerais de ne jamais simuler l’orgasme! J’aurais aussi du lubrifiant sous la main, et j’accorderais jusqu’à 20 minutes aux préliminaires; c’est incroyablement important, et ça épargne des pauses embarrassantes sous les draps. » – Oloni

« Je pense que je me rassurerais en me disant que j’ai agi à mon rythme, en ne cédant pas à la pression exercée par mes amis et mon entourage, qui me poussaient à passer à l’acte. Je ne serais plus la même personne si j’avais agi autrement. Un conseil? Peut-être éviter d’être envieux quand des amis décrivent leur première relation comme une expérience spéciale, magique, comme celle de Jack et Rose dans le film Titanic (qui venait de sortir à l’époque), et peut-être essayer de dissuader certains de mes amis de le faire juste pour le faire. La première relation sexuelle ne se présente qu’une fois! » – Laura

Comme vous pouvez le constater, chacun doit surmonter quelques obstacles dans sa découverte de la sexualité. Mais si vous communiquez honnêtement, vous et votre partenaire devriez y trouver beaucoup de plaisir! À mesure que votre relation se développe, il est important de maintenir le dialogue avec votre partenaire. Selon toute probabilité, vos rapports sexuels ne peuvent que s’améliorer après la première fois.

 

 

Tous nos remerciements à nos invités, Oloni (www.simplyoloni.com), Rhiannon (www.shylittlemess.com), Laura et David (www.sixoutoften.co.uk), et Naomi (www.thenaominarrative.com), qui ont bien voulu répondre à nos questions indiscrètes!