L’Internet ne suffit pas toujours pour trouver de l’information valable sur la santé sexuelle. Plutôt ironique que vous lisiez cela sur Internet en ce moment même! Pour beaucoup de jeunes, parler avec les parents est la seule façon d’obtenir des réponses à certaines questions et d’apporter une lumière personnelle à leurs expériences sexuelles.

Hélas, pour plusieurs, parler avec les parents de sujets de nature sexuelle peut être extrêmement gênant, inconfortable, voire cauchemardesque. Si vous souhaitez mieux comprendre le point de vue des parents, et peut-être même établir une meilleure relation avec eux, une préparation adéquate et un peu de pratique peuvent faciliter la discussion sur la sexualité. Et y’a rien de mieux qu’une communication harmonieuse.

Explorons quelques conseils de préparation et des amorces de conversation qui assureront une discussion saine sur la sexualité et réduiront l’anxiété qui y est naturellement liée. Après tout, une communication franche et honnête est la clé de toute relation (même celle avec nos parents).

Conversation sur la santé sexuelle — liste de points à aborder

Techniques de préparation à la conversation sur la sexualité

Comment amorcer une conversation sur la sexualité

Astuces supplémentaires pour une expérience tout en douceur

Chercher des réponses auprès d’autres personnes

Conclusion


Conversation sur la santé sexuelle — liste de points à aborder

Bien souvent, une planification efficace passe par la création d’une liste. Lorsque vous établissez ce dont vous aimeriez discuter avec vos parents, assurez-vous d’avoir une liste de points à aborder dans votre poche arrière. Si vous le souhaitez, vous pouvez utiliser la même poche que pour vos condoms Durex*. Une fois que vous avez votre liste de points, parler de sexe avec vos parents peut devenir un jeu d’enfant, aider à réduire les malaises et conduire à une communication plus ouverte au sein de votre famille. Passons au travers de la liste ensemble.

Une fille lit ses notes dans son lit avant de parler avec ses parents de santé sexuelle.


Techniques de préparation à la conversation sur la sexualité

Chaque personne a sa façon bien personnelle d’aborder sa première conversation sur la santé sexuelle avec les adultes les plus importants dans sa vie, mais voici quelques étapes communes :

  1. Créez à l’avance une liste de vos questions.
  2. Organisez ce que vous voulez dire avant de le dire, pour éviter d’oublier des questions.
  3. Déterminez un lieu et une date pour la discussion.
  4. Lancez la discussion dans un lieu privé si vous êtes plus à l’aise sans public.
  5. Commencez par l’humour (il n’est pas nécessaire que ce soit si sérieux). 
  6. En tout temps, rappelez-vous que vos parents sont passés par là.


Un père et son fils rient ensemble après avoir eu une conversation sur la santé sexuelle.


Comment amorcer une conversation sur la sexualité

Alors, vous êtes bien préparé.e, et le jour est arrivé, mais comment parvenir à dire tout ce que vous avez sur le cœur? Comment cesser de vous ronger les ongles à l’idée de parler de sexualité avec vos parents? Eh bien, vous pouvez amorcer la discussion de plusieurs façons :

  1. Expliquez pourquoi vous leur posez des questions (certains parents peuvent être surprotecteurs ou sur la défensive, alors soyez ouvert.e avec vos justifications) — utilisez la logique plutôt que l’émotion si cela fonctionne mieux pour vous.
  2. Reprenez un exemple vu dans les médias (faites référence à une émission de télé, un film, un article ou un balado qui parle de santé sexuelle et commencez par là) — cela peut aider vos parents à voir que vous explorez la sexualité sans risque de manière responsable, sans suivre aveuglément les conseils d’éducation sexuelle qu’on retrouve dans la culture pop.
  3. Nommez vos émotions (il est parfaitement OK de dire que vous vous sentez mal à l’aise ou nerveux.se) — cela peut établir clairement que la conversation représente un défi pour vous, et peut susciter plus d’empathie.

Vous sentez que vous devenez intime avec quelqu’un, mais vous n’êtes pas certain.e d’être prêt.e pour une relation sexuelle? Lisez les conseils de l’experte du sexe Karine St-Michel pour y voir plus clair dans Prêt.es pour votre première fois?

Astuces supplémentaires pour une expérience tout en douceur

Pour un peu plus de confort pendant la discussion, suivez ces quelques conseils :

  1. Si vous êtes trop nerveux.se pour discuter en personne, vous pouvez leur envoyer un texto ou un courriel expliquant ce que vous avez en tête. 
  2. Soyez également prêt.e à écouter le point de vue de vos parents (même si vous n’êtes pas d’accord avec eux, leurs émotions sont valables). 
  3. Revenez sur la conversation à quelques reprises (parfois, il faut plus d’une discussion pour vraiment vider votre sac) — le fait d’en parler à différents moments peut vous aider à devenir plus à l’aise d’en parler. 
  4. Résistez à la tentation de vous braquer (si vos parents sont véritablement contre l’idée de parler de santé sexuelle avec vous, vous pourrez alors aller de l’avant et tenter d’obtenir des réponses d’un frère aîné ou d’une sœur aînée, ou d’un autre membre de votre famille). 

Pour obtenir encore plus de réponses et des conseils supplémentaires sur la façon de parler de sexualité avec vos parents, lisez Comment parler de sexualité avec mes parents?, de notre experte du sexe Natalya Mason. 


Une fille s’exerce à avoir une conversation sur le sexe avec un.e ami.e.


Chercher des réponses auprès d’autres personnes

Pour revenir sur le sujet précédent, si vous savez que vos parents risquent de ne pas être très chauds à l’idée de parler de sexualité avec vous, il y a d’autres personnes vers lesquelles vous pouvez vous tourner. Il peut s’agir d’autres membres de la famille (comme un frère aîné ou une sœur aînée, un.e cousin.e, une tante ou un oncle), de personnes à l’école (conseiller.e d’orientation, professeur.e d’éducation sexuelle) ou de personnes travaillant à votre clinique communautaire de santé sexuelle.

Vous pouvez aussi en parler à votre médecin de famille. Et si vous vous demandez « Les médecins peuvent-ils prévenir mes parents que je suis sexuellement actif.ve? », la réponse courte est NON : ils ne peuvent pas le faire sans votre permission. Les questions délicates dont vous discutez avec un.e professionnel.le de la santé restent confidentielles. C’est pourquoi, si vous n’êtes pas à l’aise de vous adresser à vos parents, les professionnel.les de la santé sont une ressource formidable.

Vous voulez des conseils supplémentaires pour votre « première fois »? Écoutez Le podcast Sex and Self, « Parlons de la première fois » pour obtenir des conseils d’experts sur les questions les plus fréquemment posées.


Un père et son fils ont une conversation sur la santé sexuelle à l’extérieur.

Conclusion

Évidemment, une conversation sur le sexe avec vos parents peut vous sembler la situation la plus terrifiante que vous puissiez imaginer. Mais ce sera toujours bien mieux que de vous faire surprendre par eux pendant l’acte! Souvenez-vous de notre liste de points à prendre en considération pour votre première conversation sur la sexualité, et nous espérons que tout se passera bien lorsque vous vous lancerez.

Vous sortez avec quelqu’un pour la première fois et voudriez passer un bon moment? Lisez Des idées géniales et originales pour une première date pour un peu d’inspiration intime et ludique.

* Assurez-vous que ce produit vous convient. Lisez et suivez toujours les directives figurant sur l’étiquette avant d’utiliser ce produit.

Articles similaires

LA SEXUALITÉ ENTRE DEUX FEMMES

Comment fonctionnent les relations lesbiennes? L’activité sexuelle entre deux femmes s’identifiant comme telles peut être différente dans chaque re...
Lire la suite

Accepter et mieux aimer son corps au quotidien – des trucs pour s’aimer soi-même davantage

Accepter et mieux aimer son corps au quotidien – des trucs pour s’aimer soi-même davantage - KARL HARDY La confiance en soi… c’est tellement import...
Lire la suite